L’aloé véra : Une plante médicinale prouvée

Egalement connue sous le nom de « la plante des miracles », l’aloé véra se voit attribué une certaine popularité dû à ses propriétés extrêmement bénéfiques pour la santé de notre peau et le bien-être de notre corps en général.

Il en existerait  près de 250 espèces de cette plante, mais celle qui possède les meilleures propriétés médicinales est sans aucun doute l’Aloe barbadensis.  Dans l’Égypte antique, les femmes utilisaient l’aloe vera pour traiter leur peau. On dit même que cette plante était le secret de beauté de Cléopâtre et des autres femmes de l’époque. L’aloé véra peut vous être utile en cas d’acidité, les ulcères gastriques, la constipation, la dermatite, les pellicules, les inflammations, les rides, la peau sèche, etc. Il aussi fort probable que cette plante pourrait traiter d’autres maladies comme le cancer, le diabète, le cholestérol et d’autres maladies auto-immunes.

Les bienfaits de l’aloe vera

L’aloe vera dispose de propriétés bactéricides, anti-inflammatoires et anti-fongiques mais aussi de propriétés antiseptiques très bénéfiques pour la peau. Tout cela aide à éviter l’entrée de germes à travers les blessures en formant une couche protectrice. L’aloé véra favorise l’accélération de la cicatrisation des blessures et prévenir les infections au niveau de la peau. Mais il ne faut cependant l’utiliser que sur des blessures légères, car l’appliquer sur des blessures profondes pourrait aggraver ces dernières compte tenu de la capacité de la plante à augmenter la circulation sanguine dans la zone concernée. L’usage interne de l’aloe vera L’usage interne de cette plante consiste à préparer un jus (sa préparation nécessite une assistance qualifiée), ou à consommer de l’aloe vera sous la forme de nectar,milk-shake, poudre, etc. Néanmoins, il faut tout de même faire attention et utiliser des produits certifiés et sans danger pour votre santé.

Les contre-indications ?

Evitez de consommer l’aloe vera durant la période de grossesse ou de l’allaitement, vu que ses composants pourraient produire des contractions utérines qui risquent de causer des naissances prématurées ou même des fausses couches, cette plante est aussi déconseillée aux enfants de moins de 12 ans. Son utilisation de façon externe sur la peau ne présente pas de danger en général, cependant, il faut tout de même procéder à un petit test afin de s’assurer que l’aloe vera ne risque pas de vous provoquer des allergies. Vous pourriez un peu de gel de cette plante sur votre bras et attendre 20 à 30 minutes : si aucune réaction n’apparaît, alors vous pourrez l’utiliser sans problème. Il faut aussi éviter d’employer cette plante avec des médicaments ou des herbes médicinales aux propriétés diurétiques et laxatives, ou ceux utilisés pour baisser le taux de sucre dans le sang, les anticoagulants, les corticoïdes, etc. Ce mélange pourrait vous donner de mauvais résultats.

Attention…

Il vous est recommandé de consulter votre médecin avant l’utilisation de cette plante, car il pourrait vous la déconseiller si elle présente un risque pour votre santé. Il faut consommer cette plante avec modération en prenant vos précautions. Il ne faut surtout pas en faire un usage exagéré afin d’obtenir de meilleurs résultats, car cette technique ne vous sera d’aucune aide.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire