Consommation de poivre : Avantages et désagréments.

Des études portant sur le poivre noir ont été mené, il est à noter que c’est le poivre le plus utilisé et le plus commun. Faisons le point sur les usages santé du poivre, de son utilisation médicinale et aux problèmes que sa consommation peut pourrait entrainer.

Les bienfaits du poivre noir

Il n’est pas considéré comme un médicament mais il contient certaines substances ayant un effet positif sur un certains nombre troubles ou maladies. Au cas ou vos symptômes persisteraient veuillez consulter un médecin.

Troubles digestifs

Le poivre est un stimulant de la sécrétion de sucs gastriques, ce qui augmente l’appétit et améliore la digestion. Si vous souffrez de ballonnements, de nausées ou de constipation, vous pouvez en consommer. Les sucs gastriques en grande quantité peuvent aider à diminuer ces différents symptômes.

La pipérine du poivre aide à produire plus de salive avec un effet anti-acide sur la cavité buccale.

Effet antidépresseur

La pipérine stimule la production d’endorphines, un effet anti-dépresseur est donc noté, car les endorphines émettent une sensation de bien-être. Le poivre est recommandé en naturopathie pour lutter contre la dépression, l’anxiété, l’insomnie et la peur.

Contre la fièvre

L’huile essentielle de poivre dans un bain, peut stimuler la transpiration et participer à faire la fièvre.

Cet effet « fébrifuge » (qui a la propriété de combattre la fièvre) est aussi utilisé dans certains médicaments comme le Poconeol n°22 qui contient du poivre et qui est conseillé pour soigner les accès fébriles ou l’hyperthermie (augmentation de la chaleur du corps sous l’effet de la fièvre ou à cause de l’environnement).

Anti-inflammatoire et anti-douleur

Le poivre est utilisé contre l’arthrite. Il réduit la douleur et les gonflements lors de contusions.

Poivre et régime

La quantité consommée de poivre moulu dans un plat est si anecdotique que l’on considère que les 0,2 ou 0,5 grammes de poivre n’apportent aucune calorie supplémentaire à une plat, ni de vitamines ou minéraux.

Valeur nutritionnelle du poivre

100 grammes de poivre contiennent environ 255 Kcal, dont :

– Glucides : 44.5g, dont 38.3g de sucres.

– Fibres : 26.5g,

– Eau : 13.5g,

– Protéines : 15.95g,

– Lipides : 3.26g (0g de cholestérol).

Le poivre contient de nombreux minéraux (dans l’ordre : potassium, calcium, magnésium, phosphore, fer, manganèse, zinc, cuivre, sélénium et iode)  et vitamines (E, A, B1, B2, B3, B6, b9).

Le poivre fait-il maigrir ou grossir ?

Le poivre n’a pas d’apport calorique car il est consommé en trop petite quantité, mais il aide à la digestion. Il ne fait pas grossir, mais il ne fait pas maigrir non plus (il n’existe aucun aliment à calories négatives).

Dans le cadre d’un régime pauvre en gras ou en sucres, le poivre sert à améliorer le goût parfois fade des recettes. Cela permet de ne pas se décourager trop vite, cela vaut d’ailleurs pour toutes les épices qui évitent de manger trop fade. Le poivre est donc une aide précieuse pour tenir le cap.

Le poivre peut aussi servir à diminuer le sel dans les recettes sans sacrifier le goût des plats.

Hypertension

Il est conseillé de remplacer le sel par le poivre et bien d’autres épices pour donner du goût aux plats et diminuer la tension artérielle causée par le sel. Le principe est un peu identique à l’utilisation du poivre dans le cadre d’un régime amaigrissant.

Les désagréments du poivre

La pipérine contenue dans le poivre est irritante pour les muqueuses. C’est pourquoi respirer du poivre peut chatouiller le nez ou provoquer des éternuements.

Lorsqu’elle est absorbée, la pipérine fait un long trajet dans le corps. Il est déconseillé de consommer du poivre en cas d’ulcère à l’estomac ou d’hémorroïdes car la pipérine continue son œuvre partout où elle passe. Comme tous les assaisonnements, le poivre irrite l’intestin et peut aggraver une gastrite existante. Il est plus prudent d’arrêter de manger du poivre et d’autres épices le temps que ces problèmes soient soignés.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire