4 bonnes raisons qui poussent la diaspora dans le secteur de l’agro-business

Les investissements immobiliers, l’import-export d’automobiles ; de vêtements ; d’appareils électroménagers ou encore de mobiliers, autant de secteur commercial qui ont pendant des années suscitées de l’intérêt aux yeux des sénégalais expatriés-commerçants. A croire que ces secteurs d’activités qui auparavant représentaient des mines d’or pour les commerçants de la diaspora affectueusement appelés « MODOU-MODOU », deviennent de plus en plus saturés. La question est de se poser, qu’elles peuvent être les options qui s’offrent à la communauté sénégalaise de l’étranger, qui tente d’investir au pays, pour un retour au bercail triomphant ? La nouvelle dynamique de l’agro-business au Sénégal nous laisse prétendre que la réponse est l’agriculture ou l’élevage…pourquoi ?

1- Tout d’abord par les nouvelles facilitations apportées par le gouvernement concernant l’importation de machinerie lourde au niveau de la douane avec un système d’exonération et d’aide aux agriculteurs qui poussent les investisseurs à importer des tracteurs, des pompes d’eau, des machines pour forage, ou encore du matériel industriel pour la transformation agro-alimentaire etc…

2- De plus Le partenariat avec les experts du milieu agricole de certains pays étrangers est d’actualité, notamment les organismes du secteur, les compagnies privées ou les particuliers qui, Faute de terres d’exploitations suffisantes se sont tournés vers l’Afrique et particulièrement le Sénégal en s’appuyant sur des partenariats avec des ressortissants du pays pour produire et satisfaire leur demande. (Voir article lien partenariat étranger)

3- Ensuite il faut souligner la création de plusieurs entreprises qui accompagnent le développement du secteur dont les propriétaires sont des diplômés de l’étranger. Le capital humain se développe, l’industrie se professionnalise et ouvre des brèches aux investisseurs qui prennent de plus en plus confiance à semer les graines de l’espoir dans nos terres Sénégalaises.

4- La participation des sénégalais en Europe ou en Amérique dans les salons de l’agriculture ou de l’élevage afin de suivre la vague technologique. Nous pouvons citer la participation de la compagnie TSE qui reste le modèle de développement agricole moderne par excellence au Salon de Paris, et qui chaque année inspire à la diaspora le succès par la voie du secteur primaire. Autant de raisons parmi tant d’autres qui devraient permettre de considérer l’agrobusiness au Sénégal comme une opportunité d’investir aux yeux des concitoyens résidant à l’étranger. Bien sûr il serait prétentieux de garantir que l’industrie n’est faite que d’aspects positifs, cependant à défaut de prendre en main ses ressources et d’encourager l’initiative des investisseurs nous réduisons nos chances de voir notre Sénégal vers l’émergence

(Senagriculture)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire